Le propriétaire de tout animal domestique devra penser à l’éducation de son petit compagnon au risque que celui-ci adopte un comportement sauvage. Le chien doit pouvoir répondre à certains ordres et savoir obéir à son maitre en toute circonstance. Pour y arriver, il faut bien évidemment que le maitre soit patient, mais aussi que le chien soir coopératif. Pour y arriver plus aisément, voici quelques astuces à retenir.

Récompenser le chien pour ses efforts

Un chien qui ne veut pas obtempérer lorsqu’on lui ordonne de s’asseoir, de se coucher ou de revenir vers son maitre démontre un caractère fort. Il serait inutile de lui crier dessus, car les chiens ne sont pas dociles de naissance et pour pouvoir saisir ce que lui ordonne son maitre, il faut le lui faire comprendre à peu, à travers des gestes démonstratifs, des ordres courts et un ton calme, mais impératif. Pour qu’il puisse comprendre aisément ce qu’on attend de lui, il faudra veiller à répéter au besoin plusieurs fois les ordres, et ce, même si ça peut lasser. À la énième tentative, il va finalement le faire. Dès lors, il faudra le récompenser avec une petite friandise. Cette récompense, accompagnée d’une petite caresse et d’une félicitation verbale, il va rapidement l’associer aux ordres et va se dire que s’il fait les choses telles que lui ordonne son maitre alors, il va pouvoir profiter de ces petites gâteries.

Lui apprendre ce qu’il faut faire par étapes

Rien ne sert de brusquer l’animal et de lui apprendre en une seule fois tous les ordres de base. Il faudra commencer par lui apprendre ce que signifie « assis », « non » et « coucher ». Peu à peu, le maitre pourra élargir les ordres en continuant par les ordres spécifiques comme « reste, pas bougé » ou « stop ». Enfin, pour ceux dont le chien aboie à tout bout de champ, et ce, sans raison, il faudra lui apprendre à se taire avec l’ordre « silence ». Le « non » et le « silence » peuvent s’apparenter à un même ordre, car il est également possible d’inciter le chien à arrêter d’aboyer en lui disant « non ». Pour rappel, le chien aboie souvent au passage d’un inconnu ou lorsqu’il sent que son territoire ou que son maitre est sans danger. Pour une balade dans le parc par exemple, il serait bien embarrassant de se balader avec un chien qui refuse de marcher ou qui aboie à ne plus en finir.

Pourquoi recourir à une assurance santé pour animaux domestiques ?

Les petits animaux de compagnie doivent pouvoir bénéficier des meilleurs soins, comme leurs maitres. En effet, un accident ou une maladie ne prévient pas et généralement les soins médicaux en rapport avec sa santé sont souvent élevés, c’est là qu’intervient l’assurance santé pour chien qui propose un remboursement total ou partiel des frais engagés. A noter que pour pouvoir en profiter, il est impératif de souscrire un contrat d’assurance et de verser par mois une cotisation auprès de la compagnie d’assurance. Outre les garanties de base, il est possible pour le propriétaire de l’animal domestique d’accéder à des extensions de garantie au moyen de cotisations en plus. Pour disposer d’un tour d’horizon des meilleures offres d’assurance, il convient de recourir à unsite de comparateur d’assurance qui va sélectionner les meilleures formules en fonction des critères avancés par l’utilisateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici