Quelles sont les techniques utiles pour faire cesser les aboiements de son chien ? Y’a t’il des moyens imparables pour faire taire son brave toutou ? Petit tour d’horizon des techniques que vous pouvez employer pour calmer votre animal.

Quelles sont les causes de l’aboiement ?

Les raisons des aboiement de votre chien peuvent être nombreuses. Un chien est un animal expressif comme bien d’autres, mais comment s’employer à faire taire quand ceci devient trop envahissant ?

Tout d’abord, il peut-être utile d’installer autour de votre chien un climat apaisant, mais pas silencieux. Une des techniques souvent employée est celle de la radio : lorsque vous sortez de chez-vous, ou lorsque vous quittez la pièce, essayez de laisser une chaîne de radio allumée. Celle-ci participera à ne jamais rendre l’habitat de votre chien totalement silencieux. Deux avantages sont à noter : premièrement votre chien aura l’impression qu’une présence anime l’appartement (ou la maison) et sera moins tenté d’aboyer pour rechercher une éventuelle compagnie. Deuxièmement un léger fond sonore masquera légèrement les bruits venant de l’extérieur et de ce fait votre chien sera moins tenté de répondre ou d’avertir au moindre stimuli sonore qui lui parvient.

Pour stopper les aboiements de votre animal préféré, il peut aussi être utile d’essayer la technique de l’ignorement. A ceci près qu’elle présente un danger non négligeable : si vous craquez après 20 min d’aboiements intempestifs par un « FERME-LA ! », votre loulou pourra en déduire qu’il faut effectivement aboyer de plus en plus fort et de plus en plus longtemps pour obtenir une réaction de votre part. Ce moyen peut-être utilisé car il montrera à votre chien que ses aboiements vous indiffèrent, pire, qu’il vous font l’ignorer, attention à ne pas craquer tout de même : il ne comprendrai pas la finalité de votre geste.

Il est ensuite important d’essayer de stopper les aboiements de son loulou avec la parole et l’apprentissage naturel. Lorsque votre chien aboie, une des meilleures manière de l’arrêter est de lui parler ou de lui offrir une récompense par exemple. Dans ce cas votre chien arrêtera d’aboyer pour manger la friandise, et comme la dernière chose qu’il a effectué est justement l’arrêt de l’aboiement; il pourra, si vous répétez l’expérience, assimiler cet arrêt avec la friandise.

Essayez de ne pas vous énerver.

Il ne faut pas tomber dans le piège tentant de lui crier dessus lorsqu’il aboie : votre chien peut interpréter ceci comme une réponse à votre dialogue (chouette il me répond, il veut vraiment qu’on discute !) Privilégiez plutôt une approche calme, en effet si vous répondez par un ton plus faible, votre chien devra se concentrer un peu plus pour vous comprendre, et cela le ralentira dans l’escalade de ses aboiements intempestifs.

Enfin, le dernier moyen et le plus efficace à mes yeux : les colliers anti-aboiements. Ces colliers sont souvent utilisés en dernier recours, lorsque toutes les solutions précédentes n’ont pas fonctionné. Ils ont l’avantage d’être automatiques, d’être déclinés en plusieurs modes : citronnelle, choc électrique ou ultra-sons et se révèlent quasi-systématiquement d’une efficacité redoutable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici